img +352 49 05 55
img ongsahel@pt.lu
img 29, bd. Dr. Charles Marx | L-2130 Luxembourg
Projets actuels

 

Accord-cadre 2019-2023

Thématique de base et données clés

Le nouvel accord-cadre 2019-2023 va contribuer au développement des populations démunies en milieu rural. Il s’agit d’un instrument de financement qui est conclu sur base d’une approche cohérente visant une concentration des ressources pour un impact maximal sur le terrain.

Les éléments clés se résument comme suit :

  • Durée : 5 ans
  • Budget : 8 636 750 €
  • Taux de cofinancement par le MAEE : 80%
  • Pays cible : Burkina Faso
  • Villages cibles : 48
  • Projets et programmes : 6
  • Bénéficiaires : environ 125 000 personnes

Alignement

  • L’accord-cadre s’aligne sur la stratégie générale de la coopération luxembourgeoise et contribue à l’atteinte des Objectifs de développement durable des Nations Unies
  • Les projets contribueront également à l’atteinte de plusieurs objectifs stratégiques du Plan National de Développement Economique et Social du Burkina Faso.

Contexte

Lors de l’élaboration de l’accord-cadre, les problématiques suivantes ont été identifiées :

  • Faibles revenus des exploitations agricoles
  • Accès difficile à une éducation de qualité
  • Accès difficile à l’eau propre et à l’assainissement
  • Faibles capacités des institutions locales

Projets et programmes

Principes de mise en œuvre

  • Approche participative intégrant population locale et représentants des communes et services techniques de l’Etat burkinabé
  • Renforcement des capacités d’individus et d’organisations bénéficiaires
  • Accent sur l’environnement et le changement climatique

Résultats prévus à la fin du programme

  • Augmentation des revenus des exploitations agricoles grâce à des :

Formations en agriculture durable, infrastructures de stockage et de transformation, équipements agricoles et puits maraichers, adaptations au changement climatique

  • Amélioration de l’accès à une éducation de qualité par :

Infrastructures et équipements scolaires, cours d’alphabétisation, formations professionnelles, inclusion d’orphelins et d’enfants vulnérables

  • Faciliter l’accès à l’eau et à l’assainissement au moyen de:

Forages, Latrines, Sensibilisation en matière d’hygiène

  • Gouvernance locale renforcée à l’aide de :

Formations, équipements

Suivi-évaluation et de contrôle financier

  • La gestion des projets est orientée vers les résultats. L’atteinte de ces derniers sera mesurée de façon continue à l’aide d’indicateurs. Notre représentation permanente sur place et nos gestionnaires de projets assurent des missions de suivi régulières.
  • Tous les projets seront évalués à mi-parcours et à la fin de l’accord-cadre par des consultants externes.
  • Des audits financiers annuels seront conduits au Burkina Faso et au Luxembourg par des cabinets agréés.

Transfert des infrastructures

  • Les infrastructures mises en place seront transférées officiellement à l’Etat, la commune ou des coopératives qui s’engagement formellement à en assurer la durabilité et la gestion.
Cofinancement 2018-2022